fbpx
Lockdown Style

Comment est-ce que l’absence de la vie sociale transforme-t-elle notre look? Peut-on entreprendre quelque chose contre la négligence imminente?

Jeroen van Rooijen

Connaissez-vous l’origine du mot étranger omniprésent, “lockdown”? Non, ce mot ne provient pas du mot “verrou” mais des coiffures résultées de l’arrêt de l’économie. Dans un avenir proche, lorsque les gens sortent de leurs trous pour lever leurs têtes et cligner des yeux nous constaterons comment leurs boucles auront poussées parce que personne ne leur avait coupé les cheveux. Raiponce, let your locks down!

Plaisanterie à part, le dérive terminologique susmentionné a été, bien sûr, tiré par les cheveux. Mais non pas complètement car le lockdown a, en effet, des conséquences pour notre apparence. Après des semaines de confinement, sans contacts sociaux, sans beaucoup d’exercice – et compte tenu d’un public qui n’existe plus dans l’ancien sens du terme – nos apparences auront changées : nous serons plus hirsutes, plus laineux, plus gros et plus négligés.

Il s’agit donc de contrecarrer cet effet en temps opportun. Les balades et les activités sportives en plein air restent permises et nécessaires. Et malgré le travail à domicile et le confinement, malgré l’absence du public, il s’agit de ne pas négliger sa garde-robe. Théoriquement, on pourrait rester assis sur le sofa dans le même jogging pendant toute la semaine – mais ceci ne se révélera propice ni pour l’atmosphère chaleureuse, ni pour le respect de soi.

Nous avons presque tous involontairement trop de temps – alors pourquoi ne pas en profiter pour ranger nos garde-robes et nous débarrasser des vêtements d’hiver afin de nous préparer au printemps? Cet aspect plutôt technique du «nettoyage» se traduira sans doute par des conséquences avantageuses sur la santé mentale – on se sentira plus léger, on verra plus clairement – un effet non-négligeable pendant cette période difficile.

Il va de soi que personne ne désire rester assis à la table de cuisine, devant son ordinateur portable, en costume et cravate. Mais un peu de style fera du bien à tout le monde – même en home office. Optez donc pour plus qu’un simple pyjama ou un jogging. La mode de plus en plus casual a vu l’apparition des hybrides parfaitement adaptés à notre nouveau style de vie indoor, par exemple des chemises en jersey à la fois confortables et cool. Ou des vestons aussi léger comme des cardigans – pour ne pas oublier des pantalons élégants avec ceinture élastique appelés “joggers”.

Vous ne les avez pas? Alors faites vos achats puisque vous avez assez de temps et comme les entreprises ont besoin de votre soutien aujourd’hui plus que jamais. Passez votre commande et partez à cette deuxième étape de maturité humaine, en style et avec de l’élan.

Restez en bonne santé et gardez le moral!

Jeroen van Rooijen
Jeroen van Rooijen est critique du style et l’un des co-fondateurs du concept store Alferano en 2014. Lors de la rédaction de ces lignes, il portait une chemise Oxford d’Aspesi, un pantalon stretch de Berwich, des chaussettes de Falke et des baskets de CQP.
Prenez rendez-vous